06 mars 2005

un jour couleur d orange

 

*avertissement: ce texte a été rédigé off-line hier soir, j ai cependant décidé de le publier en date d aujourd hui.

prologue

je ne sais pas vraiment ce que ca veut dire: un jour couleur d orange. mais j aime bien comment ca "sonne"... ca y est, l hiver s apprete a rendre l ame.(encore un mois) surement une illusion, mais il me semble que ,malgré le réchauffement climatique, la saison hivernal est chaque année un peu plus pénible.

premiere partie

  1. bientot, les filles vont troquer leux manteaux blancs pour des jupes trop courtes( pas toutes les meme svp. soyez un peu originales pour une fois) et les gars vont se promener en short laissant voir leurs membres....inférieurs(faut quand meme pas rever) velus.... j ai bien hate de sortir mes sandales. j aime sentir le vent sur mes orteils. j ai aussi hate de retourner voir des matchs de soccer au parc Jarry. j avoue qu au début, je ne m interessais qu aux mollets des joueurs. mais avec le temps, je me suis mis a vraiment m interesser au sport. aujourd hui, je me suis promené au centre-ville toute la journée.(tout sauf rester dans ma chambre) en fin d apres midi, j ai fait un arret au faubourg ste catherine pour manger deux empanadas au poulet épicé.   sur le chemin du retour, y avait deux gars qui se battaient sur le trottoir. y avait du sang sur la neige . et un attroupement de gens autour d eux. ils regardaient. certains avec meme le sourrire aux levres(youpi, un match de boxe gratuit) la, je suis allongé sur mon lit et je m emmerdes un peu. le samedi soir, c est toujours comme ca. j ai envie de sortir, de boire un peu me défouler. mais je dois me refaire un self esteem avant de penser remettre les pieds dans un bar. surtout dans le village gay. je suis allé chercher les photos que j ai fait développé. j ai eu un choc. je me souvenais plus de cette photo de fadi que j ai prise le matin de l accident. on était encore au lit. et j ai prise cette photo "juste pour finir le pellicule". la derniere photo de fadi.  ca fait des semaines que j ai pas regardé de photos de lui. juste pour moins y penser. ca a été comme un coup de poing au ventre quand j ai vu la photo. j y pensais vraiment plus. comme au premier jour, j ai été ému par sa grand beauté et la douceur qui se dégage de l ensemble de son visage. habibi, anta jamil.

deuxième partie

deux heures plus tard....

finalement,j en pouvais plus d etre chez moi alors je suis allé faire un peu de lavage a la buanderie du coin. j etais seul. avec un gars. j etais mal a l aise un peu. etre seul avec quelqu un dans un espace clos et ne pas lui parler, je trouve ca genant. je me demande si il ressentait la meme chose. a quoi il pensait. il était assez beau. mais il avait de l eau dans la cave. et tres accessoirement, il était tres mal habillé.    vraiment dégeulasse comme buanderie. a plusieurs reprises, j ai cru que la machine a laver qu utilisait l autre gars allait exploser....pour mon plus grand bonheur. peut etre aurait t il arreter de regarder dans ma direction. moi j essayais de regarder ailleurs. mais lui il fixait un poin sur le mur derriere moi mais a la hauteur de mon visage. j etais vraiment intimidé. avant de revenir dans mon palace de 4 m carrés, je me suis acheté 2 bieres. la premiere, une sleeman "honey brown" qui goutte pas le miel. meme pas le "brown" mais la pisse de chat comme toutes les autres bieres.(ou 99% d entre elles)

épilogue

voila, le fait d aller a la buanderie m a fait passer ma "saturday night fever" je vais boire ma seconde biere(une cream ale celle la) et aller au lit. pour m endormir, je vais imaginer ce que peu bien etre un jour couleur d orange.

générique: ce segment a été écrit au son de l album"Arabic Groove" artistes variés.

the day after yesterday:

il est 7 h am. il fait 40 degrés dans ma chambre,j ai mal a la tete, au coeur.

j admets que la cream ale gouttait pas comme la honey brown. mais elle goutait tout sauf la creme.  vive le porto!

 

Posté par ma_us à 10:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur un jour couleur d orange

    couleur d'orange

    je ne sais pas où tu as entendu ces mots... Je voulais juste te dire que ça sonne bien en effet! Ils sont du poète Louis Aragon, dans son livre merveilleux "Le Fou d'Elsa". Le poème dit : "Un jour pourtant, un jour viendra, couleur d'orange, un jour de palme, un jour de feuillages au front... Un jour d'épaule nue, où les gens s'aimeront, un jour come un oiseau sur la plus haute branche." Voilà, cadeau. Bise

    Posté par christina, 20 octobre 2005 à 19:52 | | Répondre
Nouveau commentaire